visuel edap actu ecole 2

Si le vélo est le mode de transport privilégié au début du XXème siècle, il a une vraie utilité pendant la Première Guerre mondiale. Il est très présent sur le front, notamment avec « l’infanterie cycliste » qui manœuvre sur les champs de bataille en soutien à la cavalerie.

C’est le lieutenant Henri Gérard qui imagine la première bicyclette pliante pour l’armée. Facile à transporter sur le dos grâce à un système de bretelles, elle se révèle très pratique sur tous les terrains. Mais le vélo est aussi très utile pour les unités de renseignement, pour les unités médicales et pour la distribution des correspondances (ce sont environ quatre millions de lettres qui circulent par jour pendant toute la durée du conflit).

Le saviez-vous ? Crée en 1903, le Tour de France s’interrompt entre 1914 et 1918 et voit disparaître trois de ses vainqueurs. Beaucoup de sportifs français vont partir au front et y perdre la vie.