visuel edap actu ecole 2

Son grand avantage est de limiter les chutes qui peuvent être courantes lorsque l’on débute l’apprentissage du vélo. Mais une draisienne, qu’est-ce que c’est ?
Une draisienne c’est comme un vélo, avec deux roues, une selle, un guidon, mais sans pédales ! Il faut alors utiliser ses pieds pour la faire avancer en poussant sur le sol. Son vrai nom est d’ailleurs la laufmaschine, la machine à courir en allemand. C’est le baron allemand Karl Drais von Sauerbronn qui l’a inventée en 1817, soit il y a déjà plus de deux cents ans ! Son but était d’augmenter la vitesse d’un homme à pied sans avoir recours au cheval. Elle était alors tout en bois : une poutre avec aux extrémités une roue en bois cerclée de fer. 

À son invention, la draisienne connaît le succès notamment en France. Des courses sont même organisées. Cependant, vu son poids (40 kg environ) et son prix, elle était plutôt réservée aux hommes aisés. Une fois l’effet de mode passé, l’invention tombe dans l'oubli et laisse sa place à une autre invention, la bicyclette !

Il faut attendre la fin des années 90 (en 1997) pour que la draisienne revienne à la mode pour les jeunes enfants.

En savoir plus sur l'histoire du vélo